12 faits communs qui apparaissent généralement dans la vie des personnes qui vont faire de fameux accomplissements

Êtes-vous en train de développer un leadership dans votre environnement ou dans un domaine spécifique ? Êtes-vous un leader visionnaire ? Il y a beaucoup de chances pour que ce soit le cas Si vous y manifestez l’intérêt ou tout simplement pour la simple raison que vous vous prenez le temps de lire cet article. Déjà, il est écrit à l’intention de tous ceux qui veulent vraiment se faire des leaders visionnaires et au regard de tous les grands leaders visionnaires que l’humanité a connu.
Avant tout, je tiens à rappeler à tout lecteur de cet article que je considère que n’importe qui peut exercer un leadership dans n’importe quoi (vie, science, études, travail, relations humaines…), dans n’importe quel domaine(social, économique, politique, spirituel…), à n’importe quel niveau (personnel, familial, institutionnel, local, national, international…) si les conditions sont réunies pour cela ou que cette personne arrive à faire réunir elle-même ces conditions!
L’on se rappelle que pour nous, être leader c’est savoir bien penser et agir pour influencer, servir, trouver des solutions, inspirer, avancer et faire avancer.
Bien souvent, des personnes à mes cotés, généralement les jeunes, me rapportent : ‘’Coach Haveson, vous savez, combien il est parfois ennuyant de surmonter des difficultés quand on doit développer un leadership comme indiqué dans les théories...’’ En réponse aux nombreuses demandes de conseils sur le leadership, considérant les cas précis et à partir de pas mal de recherches et documentation, et plus d’une dizaine d’années d’expérience personnelle dans l’exercice d’un leadership jeunesse actif, j’ai relevé une liste de 12 choses qui arrivent presque à tout leader visionnaire :
1.-Etre motivé par une vision
Depuis que l’humanité a existé, la première chose qui arrive généralement à un vrai leader c’est d’être  motivé par une vision. Quelque soit le domaine, quelque soit le niveau, quelque soit l’environnement, la motivation par une vision est un point de départ sûr de tout leadership visionnaire. Ici, le leader visionnaire est vu comme un concept plus profond. Il est vu au fil du temps et se diffère d’un leadership éphémèrement exercé par quelqu’un dans une circonstance comme par obligation ou par instinct de survie.
2.-Considérer ou être préoccupé par une situation, un problème ou un besoin spécifique ou global
Si vous ne vous sentez pas motivé par une vision, vous pouvez croire que vous n’êtes pas encore  un leader visionnaire ou peut-être pas encore arrivé au niveau que vous l’espérez. Et pour arriver là, la solution est simple.  Il convient de considérer une situation, un problème ou un besoin précis ou encore un besoin d’ordre général ; se proposer de travailler en contribution à la résolution ou à améliorer la situation. Et, le plus important, cela doit se faire au regard du bien collectif.
3.-Se fixer des objectifs auxquels d’autres ne s’intéressaient pas avant ou n’osaient pas atteindre avant
Voilà ce qui va faire la différence entre la vision qui motive un vrai leader et le showbiz ou encore la mégalomanie que font les fantaisistes : se fixer des objectifs à partir de sa vision, des objectifs que d’autres n’ont pas vus ou tout simplement n’osaient pas essayer d’atteindre. La vision en elle-même est un idéal, une idée qui a besoin de se concrétiser dans un environnement et suivant un plan. Se fixer des objectifs globaux, spécifiques et graduels va faciliter la planification et le déploiement même du leadership du dit leader.
4.-Etre imprégné par sa vision, ses objectifs fixés
Après avoir fixé des objectifs dans le cadre de sa vision, le vrai leader se sent imprégné par sa vision et ses dits objectifs. Dans tout ce qu’il fait, il les voit. Ces objectifs entrent dans ses priorités. Les livres, les films, les personnes contactées et presque toutes ses actions ont tendance à avoir rapport avec les objectifs de sa vision globale. Par exemple, dans un leadership académique(étude), l’étudiant ou élève appliqué essaie de lier toute chose à ses études.  C’est presque la même chose pour un leader spirituel, économique, social ou politique. Généralement, même leur  langage reflète leur vision.
5.-Sentiment de besoin de force et de courage avant même de voir les moyens
Quand on avance avec sa vision en poursuivant ses objectifs fixés, on doit à un certain niveau ressentir le besoin de retrouver une force, pas juste une source de motivation mais plutôt un conseiller, un mentor, un collaborateur, un accompagnateur notamment économique et spirituel, ou tout être mathématique naturel, humain ou surnaturel pouvant contribuer à faire avancer sa vision. Ce que les grands leaders trouvent notamment dans la prière et la méditation, avant toute autre source. En général, les leaders accompli ou qui le seront pratiquent des formes de méditation, de yoga ou de réflexion que d’autres voient comme de l’isolement ou la solitude.
6.-Penser systématiquement aux intérêts des autres dans sa vision
Il doit arriver souvent à tout leader visionnaire de penser systématiquement voire involontairement aux intérêts des autres dans sa vision. Il ne voit ses intérêts personnels qu’en réalisant des projets et en travaillant au profit du bien collectif. Cela devient presque naturel. C’est d’ailleurs l’une des plus importants éléments distinguant les leaders visionnaires des autres. Je l’ai souvent dit aux jeunes du Parlement Jeunesse, de Haveson Leadership Coaching and Network (HLCN), à ALPHANET et à tous ceux qui voulaient prendre des échelons à mes cotés. Leur priorité globale s’oriente la qualité des services offerts aux autres, membres, collègues ou clients.
7.-Sentir le poids de la faiblesse surtout quand on est à proximité de grands accomplissements
Surtout à ceux qui sont convaincus de devoir faire d’eux-mêmes des leaders visionnaires dans notre époque, sachez que la sensation de faiblesse arrive à n’importe qui. Autrement dit, tout le monde le ressent à un moment ou l’autre de son travail, même Jésus le Christ. La différence c’est qu’un leader visionnaire mobilise ses capacités et moyens de surmonter les faiblesses quand elles arrivent car on sait qu’elles arrivent presqu’inévitablement. L’apparition presqu’inévitable tout comme le surpassement inévitable de ce sentiment de faiblesse à l’approche des accomplissements est l’une des autres différences fondamentales entre les leaders visionnaires et les autres.
8.-Rencontrer une forme de déception et  faire face au découragement voir l’échec
Obstacles, difficultés, attentes non comblées se présentent presque toujours  sur le chemin des grands accomplissements. Toutefois, la grande différence demeure dans la façon des leaders de réagir. Parfois mal compris, mal appréciés, moyens pas disponibles, les leaders visionnaires buttent souvent à une sorte de déception au début ou au cours du déploiement de leur vision. Découragements ou échecs, parait-il que les leaders visionnaires peuvent même fonder leurs prochains succès sur des dits ‘’échecs’’ présents quelque soit l’importance. Aussi les leaders visionnaires développent-ils  automatiquement une capacité de traverser des grands obstacles sans s’en rendre compte.
9- Trouver l’appréciation, le respect ou l’estime des autres quand on fait du bon travail
Si vous avez tenu votre leadership avec ou sans toutes sortes de difficultés, vous allez non seulement trouver des personnes pour aider à la concrétisation de votre vision mais aussi vous allez probablement trouver de l’admiration, du respect et de l’appréciation de la part des autres. Tout leader visionnaire qui travaille bien doit au moins discrètement en trouver. Car les humains ont la capacité de sentir ce qui est bien et bon. Et même quand  ce ne sont pas tous les gens qui désirent l’exprimer, ils vont au-dedans d’eux-mêmes reconnaitre la valeur de votre travail en tant que leader visionnaire. Il est difficile pour un leader visionnaire de ne pas voir cela apparaitre dans son parcours.
10- Trouver de nouvelles personnes pour collaborer avec vous
Si vous continuez à poursuivre votre vision avec foi et convictions, si vous réévaluez et ajustez correctement vos objectifs et stratégies avec leadership et le travail consistant, je crois que vous allez forcément trouver de nouvelles personnes pour collaborer avec vous dans le cadre de votre vision. Parfois ceux qui viendront en aide n’étaient même pas espérés au début de votre projet. Ils peuvent même être comme des personnes qui se font des collaborateurs sur mesure, en développant en eux-mêmes les qualités ou le profil de collaborateur dont vous avez exactement besoin (le vrai leadership est contagieux !) ou encore ils peuvent provenir sans attente de nulle part espérée.
 11.- Se sentir encouragé ou trouver de bonnes raisons de continuer dans sa vision elle-même
Dans un premier scénario, comme avec les deux points précédents (appréciation et collaboration), un leader visionnaire peut se sentir encouragé. C’est comme une sorte de récompense par rapport au travail précédemment effectué. Dans le cas contraire, le leader visionnaire peut toujours  choisir une source de motivation en essayant de trouver de bonnes raisons de continuer son travail. Il peut puiser ces bonnes raisons dans sa vision même. Il se dit généralement : ‘’Je sais pourquoi j’ai commencé et,  pour les mêmes raisons et d’autres encore, je dois continuer mon travail’’.
12.-Visualiser des perspectives et désirer aller plus loin, de faire avancer.
Trouver une certaine satisfaction ou pas dans le cadre de son travail n’est ni le point de départ ni le point d’arrivée pour un leader visionnaire. C’en n’était d’ailleurs pas l’objectif. Ce sont simplement des faits à considérer. C’est pourquoi une des dernières choses qui arrivent à presque tout leader visionnaire c’est d’avoir des perspectives, d’ouvrir de nouvelles portes et encore de nouvelles portes. Satisfaction ou pas, tout leader visionnaire veut avancer et faire avancer sa vision : mieux et constamment à des niveaux supérieurs, à travers des générations et des générations ! Les nouveaux horizons ciblés vont toujours plus loin voire  illimités par rapport aux perspectives antérieures.

Si vous appréciez cet article, partagez-le avec d’autres. Nous n’imaginons peut-être pas combien de bienfaits cela pourrait apporter à notre entourage, nos pays et pourquoi pas à l’humanité si chaque individu de notre temps pourrait arriver à dégager un minimum de leadership visionnaire dans leur vie personnelle et pour le bien-être collectif !
Nous sommes le sel et la lumière du monde. Ne perdons pas notre saveur et n’éteignons pas la flamme de leadership, la source d’inspiration au travail, transmettons-le à notre entourage et nos  enfants comme un flambeau. C’est d’ailleurs la source de progrès de l’humanité et de toutes les sociétés humaines ayant existé.
Haveson Florvil,

«Un Rêve peut changer un homme, le rêve d’un Homme peut changer une Nation, le rêve d’une Nation peut changer le cours de l’Humanité! » - Aut. Inc.
Le remarquable auteur américain Dale Canegie a dit : ‘’Le découragement et l’échec sont deux étapes certaines vers la réussite’’. Mes pensées vont dans le même sens que son opinion : je pense que quand vous rencontrez des problèmes dans votre parcours en tant que leader, considérez les et profitez-en pour améliorer vos performances et ajuster si nécessaire les stratégies voire les objectifs graduels mêmes de votre vision.

Merci de nous écrire si vous désirez utiliser le contenu ou l’extrait de toute publication sur le site : havesonflorvil@gmail.com whatsapp : https://wa.me/50946434943

Pour tout commentaire, suggestion ou demande d'information sur l'une de nos publication, veuillez contacter les bureaux et le Staff de Haveson Florvil.

CEO & FOUNDER

HFE509.BIZ / ALPHANET / NTSM / HLCN / NUTRISCHOOL
[email protected] / WhatsApp Me

MAIN OFFICE: 37 Bourbon Street, Ouanaminthe, NE, Haiti.

Social Links:

Do you like it? Please, share! Like. Share on your prefered social networks.

THE MOST POPULAR ITEMS OF THIS WEEK: